Vous êtes ici

Historique

L’activité du secteur néphrologique de la Clinique du TONKIN qui débute en septembre 1974 à l’ouverture de l’établissement s’est considérablement développée au fil des ans.

Quelques dates jalonnent ce parcours depuis près de 40 ans

Septembre 1974

0uverture du secteur néphrologique (Dr Michel BERUARD) avec 3 pôles d’activité :

  • Consultations
  • Hospitalisation
  • Hémodialyse chronique conventionnelle (8 postes, 20 patients)

1985

Mise en place progressive de l’hémodiafiltration en ligne (HDF).
Nouvelle modalité du traitement de suppléance de l’insuffisance rénale chronique (IRC) apportant un gain d’efficacité et de tolérance au traitement conventionnel.

1990

Arrivée du 2ème néphrologue (Docteur Jérome FINAZ de VILLAINE) et développement de la transplantation rénale (plus de 250 patients greffés depuis 1974).

Transfert et extension (15 postes) du service d’hémodialyse chronique dans de nouveaux locaux (bâtiment B de la Clinique du TONKIN) et mise en place de l’HDF en ligne pour tous les patients nécessitant une suppléance rénale.

1999

0uverture du secteur d’autodialyse.

2005

Arrivée du 3ème néphrologue (Dr François COMBARNOUS) et développement des traitements autonomes autodialyse, péritonéale, dialyse.

Septembre 2008

0uverture du Centre BAYARD où sont transférés tous les traitements autonomes (autodialyse et DP) et création du secteur de dialyse médicalisée. Ces 3 modalités de traitement concernent la moitié des patients en suppléance rénale au TONKIN.
Mise en place et développement de l’éducation thérapeutique.

2009

Réfection du centre de dialyse de la Clinique du TONKIN.

2010

Arrivée du Dr Alexandre KARAMÉ en remplacement du Dr Michel BERUARD.

0uverture du nouveau centre de consultations mitoyen du Centre BAYARD avec création d’un plateau uronéphrologique.

2011

Arrivée du 4ème néphrologue (Dr Solenn LINCA) et ouverture de l’ensemble des postes de traitement de suppléance rénale au Centre BAYARD.

Pour être complet, ce rappel historique doit inclure deux points forts du traitement de suppléance de l’insuffisance rénale à la Clinique du TONKIN depuis 1974 :

  • L'accès au sang réalisé presque exclusivement sur le meilleur accès possible qu’est la fistule artério veineuse native avec une quasi exclusion des cathéters.
  • L’application à l’hémodialyse d’une méthode origine d’évaluation de l’hydratation et de l’état nutritionnel des patients par IMPEDANCEMETRIE (avec le concours de son concepteur le Dr THOMASSET). L’impédancémétrie est désormais reconnue et pratiquée dans de nombreux centres de dialyse.

Le développement de toutes ces activités a bénéficié du concours très actif et compétent de plusieurs cadres infirmiers :
Marguerite Marie CANARD relayée en 2000 par Marc BOOGAERTS puis rejoint par Valérie BOUT DE L’AN et Françoise FLORES.

Ainsi, avec une forte équipe médicale couvrant tous les secteurs de la néphrologie et bénéficiant de locaux neufs ou rénovés.
Le secteur néphrologique de la Clinique du TONKIN dispose de tous les atouts pour offrir aux patients de la région Rhône-Alpes qui le nécessitent les meilleurs conditions d’accueil, de diagnostic et de traitement de leur maladie rénale.

2015

Arrivée du Dr PANAYE.

2018

Mise en place de la rhéophérèse.

2019

​Arrivée du Dr FOURNIER.

Fermeture de la Clinique du TONKIN en janvier 2019.
Transfert de l'activité de dialyse et de l'hospitalisation au Médipôle Lyon - Villeurbanne.

Contenu modifié le 09/05/19

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.